l’outil Batigam

L’objectif de cette plateforme est d’organiser la maintenance, de pérenniser la connaissance des travaux effectués et l’état de vétusté des composants du bâtiment, de suivre la maintenance externalisée via les contrats d’entretien, et d’accéder à un ensemble d’indicateurs et de synthèses pour faciliter l’arbitrage des travaux à venir.

Cette plateforme assiste les gestionnaires dans l’organisation de la maintenance de leurs bâtiments et des équipements inclus. Elle leur apporte tous les outils nécessaires à la gestion de leur plan de maintenance, de la saisie de l’inventaire jusqu’au suivi des incidents survenus dans leurs établissements en passant par l’accès à la réglementation, la gestion des contrats, l’organisation avec le personnel d’entretien.

L’innovation portée par ALLIAGE concerne des savoir-faire très particuliers en matière d’ingénierie de la maintenance préventive et de toutes les thématiques de maintenance patrimoniale. Elle s’inscrit de fait dans une démarche de développement durable dans le domaine du bâtiment permettant, par les outils et bonnes pratiques mises en œuvre, d’améliorer la durée de vie des immeubles et de leurs équipements et par delà d’optimiser le coût global de ces ouvrages.

La présentation de la plateforme collaborative BATIGAM pour l’exploitation des bâtiments recevant du public est explicite de la démarche. Derrière une interface ergonomique, cette application permet de gérer la maintenance technique et réglementaire aussi bien pour le suivi des contrats passés avec les prestataires, que pour la réalisation de tableaux de bord d’interventions, l’élaboration d’un programme interne des tâches de maintenance ou le signalement des anomalies constatées.

Dans le domaine des bâtiments d’enseignement, la plateforme BATIGAM est développée dans plusieurs Conseils Généraux et Régionaux. Alliage a eu le privilège de présenter cet outil en novembre 2008, devant l’Assemblée Plénière de l’Observatoire de la Sécurité et de l’Accessibilité que préside Monsieur Jean-Marie SCHLERET. A cette occasion, des représentants de collectivités ont témoigné de l’utilisation de l’outil. Cette réunion a permis un échange constructif et très encourageant pour l’outil Batigam qui correspond parfaitement aux attentes des utilisateurs, tant collectivités territoriales, qu’exploitants (Education Nationale, dans le cas précité).

Cet outil représente une avancée considérable dans la sécurisation et la professionnalisation de la fonction maintenance, tout en offrant un environnement de travail ergonomique aux usagers. Il est pertinent pour tout type de patrimoine.

La plateforme est hébergée sur nos serveurs et accessible par internet :

  • Aucune installation sur les ordinateurs n’est nécessaire ;
  • Toute mise à jour réglementaire ou évolution du logiciel est effectuée par nos soins sur nos serveurs ;
  • La sauvegarde, la sécurité, la pérennité des informations sont assurées par nos services.

Un plan de maintenance est personnalisé pour chaque établissement tenant compte des caractéristiques du bâti (type de façades, toitures, …) et des équipements techniques (chaufferie, ascenseurs, aérothermes, …).

L’outil est simple et pragmatique, à tout moment le personnel responsable du patrimoine peut :

  • Consulter le plan de maintenance de manière thématique : « quelles sont les opérations d’entretien pour mes toitures terrasses ? » ;
  • Accéder aux textes réglementaires : la veille réglementaire est réalisée par Alliage. Les utilisateurs sont alertés à chaque évolution réglementaire ;
  • Organiser les contrats d’entretien et vérifications réglementaires : les utilisateurs sont alertés sur les contrats obligatoires, des modèles de contrat sont mis à disposition, plus de 30 modèles de contrats sont accessibles par les utilisateurs, ces contrats couvrent l’intégralité des domaines de la maintenance ;
  • Editer des fiches mensuelles d’entretien pour l’équipe d’agents présents en permanence dans l’établissement ;
  • Constituer un carnet de bord de l’établissement recensant tous les désordres survenant au sein de l’établissement ;
  • Suivre les consommations à partir des relevés de compteurs ;
  • Constituer l’inventaire de l’établissement ;
  • Gérer les documents en ligne (contrats, rapports, devis, photos, …).

La plateforme collaborative assure une parfaite homogénéisation des pratiques de maintenance au sein de tous les établissements d’un même groupe. Les services généraux peuvent à tout moment accéder à des informations de synthèse sur l’ensemble du parc, ils peuvent être alertés de l’apparition de désordres dans les établissements. De par l’utilisation d’un référentiel de maintenance unique, l’arbitrage sur la responsabilité partagée de maintenance entre l’exploitant et le propriétaire est fixé et mis à la disposition de tous.

La gestion du changement est assurée par la centralisation des informations sur la plateforme. Un remplacement de personnel ou un changement dans les équipes de la collectivité n’affecte pas la continuité de la connaissance des bâtiments.

La communication peut être transversale entre tous les utilisateurs d’un même groupe, ou descendante et ascendante entre les utilisateurs et les différents services généraux (informations financières, demande de travaux, déclaration d’incident, …)

La gestion documentaire est omniprésente dans l’outil, à tout moment, l’utilisateur peut rattacher des documents (notices, factures, devis, photos, rapports, contrats, …) au sein des modules présents.

La base de connaissances s’enrichit perpétuellement avec l’apparition des nouveaux équipements, des textes réglementaires, l’évolution des bonnes pratiques de la maintenance.